Transcription de la E-conference

Bonjour

Mon nom est Ernestina Coast, je suis membre du projet sur les ménages. Mes collègues et moi-Sara Randall et Tiziana Leone- vous remercions d'avoir ménagé votre temps pour participer à ce colloque en ligne.

Je voudrais vous présenter la recherche que nous avons menée et vous expliquer les motivations qui la sous-tendent.

Nous sommes tous les trois démographes et nous n'avons pas fait d'analyses secondaires sur les données d'enquêtes-ménages produites par d'autres, mais nous les avons-nous-mêmes utilisées dans la collecte des données sur les ménages.

De nos différentes expériences sur les données d'enquêtes-ménages, nous avons réfléchi sur ce que le « ménage » signifiait pour les gens situés à  différents niveaux dans la production des données d'enquêtes-ménages.

De quoi s'agit-il dans cette recherche ?
Nous sommes conscients de l'importance des enquêtes-ménages sur l'élaboration des politiques et des programmes dans tous les pays. Par exemple, plus de la moitié des indicateurs des OMD utilisent les données des enquêtes-ménages.

Toutefois, les mandataires et utilisateurs des données issues des enquêtes-ménages ne prêtent pratiquement pas d'attention aux enjeux liés à  l'usage qui est fait de cette unité qu'est le ménage dans les enquêtes, à sa définition et à la signification de cette définition dans les données disponibles, à  l'interprétation et en fin de compte aux programmes politiques.

Pour mieux conduire notre recherche concernant le rôle de la définition du ménage dans les enquêtes, nous envisageons une chaine de production de données d'enquêtes-ménages, du mandataire à  l'utilisateur des données d'enquêtes, en passant par le concepteur et le répondant.

Notre hypothèse est que le concept de ménage ne traduit la même chose pour les différentes personnes de cette chaine de production des données. Cependant l'usage général du même terme de ménage cache des ambiguïtés souvent méconnues.

Il est peut-être important de souligner ce que nous voulons faire en menant cette recherche.

Il ne s'agit pas de redéfinir le ménage. Étant donné l'hétérogénéité des sociétés, il est invraisemblable et peu probable qu'une seule définition couvre toutes les situations.

Il n'est pas non plus question de substituer la famille au ménage. Les sciences sociales ont montré que le ménage et la famille sont deux réalités distinctes.

Nous avons utilisé plusieurs méthodes pour voir comment des gens différents perçoivent et utilisent le concept de ménage dans les enquêtes, y compris dans les études de cas, les entretiens avec les principaux informateurs de la chaine de production et dans les documents.

Si vous voulez avoir plus d'informations sur les méthodes que nous avons utilisées, vous pouvez consulter le site du colloque.

L'objectif de ce colloque en ligne est de vous faire réagir sur nos principaux résultats.

Nous sommes conscients que vous avez des agendas serrés, les trois enjeux sur lesquels nous souhaitons débattre particulièrement dans ce colloque en ligne sont :

Premièrement, les concepteurs et collecteurs imposent leur définition du ménage qui est souvent loin de la façon dont les répondants perçoivent leur vie.

Deuxièmement, ces chercheurs mettent très peu l'accent sur ce qu'un ménage veut dire.

Enfin quels sont les meilleurs moyens de vulgariser nos résultats de recherche à de simples utilisateurs de données d'enquêtes sur les ménages ?

Pour vous permettre d'avoir plus informations, nous avons joint à ce site une série de nos articles que vous n'êtes pas obligés de lire maintenant dans ce colloque en ligne.

Nous espérons que vous serez intéressés par nos résultats de recherche et que nous échangerons avec vous en ligne et au-delà  de ce colloque.

Merci de votre attention